CONTES AUX PARFUMS D’UNE INDE SACREE

Dec 17, 13 CONTES AUX PARFUMS D’UNE INDE SACREE

Pour ceux qui ne connaissent pas Laurent Adicéam Dixit, voila une occasion de faire connaissance avec ce personnage humble à travers son livre “Contes aux parfums d’une Inde sacrée“, qui vous ferra voyager vers une Inde sacrée.

Au cours d’un siècle inconnu du temps, à une date dont on ne sait les chiffres et à une heure où les aiguilles sont incertaines, naît au plus profond d’une Inde savoureuse, un être prénommé Sharuk. Un soir de lune de safran, après une bonne journée de travail, son papa allume comme un rituel un bâton d’encens…
Amir, gardien des papillons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’extrait au dessus fait partie de ce recueil avec 19 autres contes illustrés merveilleusement par Sabrina Hamiche. Ces contes fascinants plongeront petits et grands dans une Inde mystique aux charmes d’antan. Des initiés nous ont transmis à travers les âges le mystère qui plane ici et au-delà. Foyer de l’une des plus vieilles civilisations du monde, l’Inde majestueuse conte sa sagesse millénaire. Véritable pivot spirituel dans un écrin de lumière, elle attise sa flamme pour éblouir votre âme.

Voilà un autre teaser: Amir, gardien des papillons

Au cœur des plaines du Rajasthan, Amir un petit garçon de dix ans, tranquille et proche de la nature, s’amuse avec des grands papillons jaune citron, noir velours, bleu satin, rouge cerise, tous plus beaux les uns que les autres.

- Venez papillons majestueux, venez vous poser sur le bout de mes doigts.

Les papillons viennent gracieusement se poser à sa demande et Amir entame un tourbillon avec ses amis.

- Virevoltez, mes petits papillons, dansez de joie !

Le tableau est magnifique. Amir est dissimulé par les multiples papillons posés sur lui. Il ne cesse de tournoyer avec eux. Soudain, les papillons s’envolent et Amir, pris de panique, se retrouve avec un filet qui lui recouvre la tête.

- Au secours ! Lâchez-moi ! se débat Amir en se tortillant.

Le filet s’élève et Amir voit un grand monsieur barbu au-dessus de sa tête.

- Oh ! Je n’avais jamais vu un papillon semblable, dit-il.

- Vous m’avez fait peur !

- Mais il ne faut pas ! Je suis impressionné de voir que tu as plein d’amis, je t’observais de loin, tu as de la chance, j’aimerais qu’ils soient aussi mes amis.

Amir a bon cœur et lui répond naïvement :

- Pas de problème, il faut faire comme moi ! Mais que faites-vous avec ce filet, monsieur ? A quoi vous sert-il ?
A suivre….

Pour plus d’info: http://www.mediadixitworld.com/archives/2013/09/30/28118972.html