La semaine du cinema independant indien au Forum des Images: 9-16 novembre 2013

Nov 11, 13 La semaine du cinema independant indien au Forum des Images: 9-16 novembre 2013

Depuis un à deux ans, les initiatives se multiplient en France pour élargir la diffusion du cinéma indien, et notamment pour faire émerger la scène indépendante, qui peine à exister tant elle est en marge des grosses productions de type Bollywood. Alors que se prépare activement la 2ème édition du FFAST (Festival du Film d’Asie du Sud Transgressif) pour février 2014, le Forum des Images (les Halles) met à l’honneur le cinéma indépendant indien cette semaine avec une belle programmation qui comprend notamment des films d’Aparna Sen et de Onir, ainsi que le très attendu The Lunchbox…

LES SÉANCES

- I.D. de Kamal K.M, samedi 9 novembre à 17h30 et vendredi 15 novembre à 18h

I.D.-Poster

Charu, fraîchement diplômée, vit à Bombay. Un ouvrier, venu repeindre le salon, s’effondre sous ses yeux. Enquêtant sur l’identité de cet ouvrier, la jeune fille découvre un visage insoupçonné de la ville. Lotus d’or, Deauville 2013.
Séance du 15 novembre présentée par Alexandra Quien, anthropologue et photographe, spécialiste de l’Inde.

- Maudite pluie de Satish Manwar, dimanche 10 novembre à 14h30 et mercredi 13 novembre à 18h30

Kisna et Alka s’aiment et affrontent ensemble le sort difficile que leur réserve la vie d’agriculteurs dans la région du Maharashtra en Inde. 

- Autumn d’Aamir Bashir, dimanche 10 novembre à 21h30 et mardi 12 novembre à 14h30

Dans la région indienne du Cachemire, un jeune homme recherche son frère aîné disparu dans la guérilla à la frontière avec le Pakistan. 

- Le Bateau de Thésée d’Anand Gandhi, mardi 12 novembre à 20h30 et jeudi 14 novembre à 14h30

Une photographe aveugle, un moine jaïniste et un trader se retrouvent confrontés à un dilemme médical et moral… Un conte résolument moderne et philosophique qui a rencontré un vif succès à sa sortie en Inde.

- Un monde sans femmes (Matrubhoomi) de Manish Jha, mercredi 13 novembre à 16h30

18401646

Il ne reste plus au village qu’une femme à marier. Une allégorie sans fard de ce que pourrait être un monde sans femmes, dans un pays où le déterminisme sexuel demeure. Interdit aux moins de 12 ans.

- My Brother… Nikhil  d’Onir, jeudi 14 novembre à 20h30

À Goa, entre 1989 et 1994, l’histoire de Nikhil Kapoor, champion de natation, mort du sida et mis au ban de la société en raison de sa maladie. Le premier film d’Onir servi par le talent du comédien Sanjay Suri.
En présence du réalisateur – sous titres en anglais

- L’Affaire 18/9 (Vazhakku Enn 18/9) de Balaji Sakthivel, vendredi 15 novembre à 19h30

Film policier sur fond d’injustices de classes sociales dans le sud de l’Inde. Meilleur film Tamoul de l’année 2012. Prix spécial du Jury du Festival du Film d’Asie du Sud Transgressif 2013.

Séance présentée par Némésis Srour et Hélène Kessous , directrices artistiques du Festival du film d’Asie du sud transgressif

- I Am d’Onir, samedi 16 novembre à 15h30

Quatre courts métrages abordent avec sensibilité plusieurs sujets encore tabous en Inde comme l’homosexualité, l’insémination artificielle et les questions de religions.
En présence du réalisateur

- Le Puits (Vihir ou The well) d’Umesh Kulkarni, samedi 16 novembre à 21h

Deux jeunes cousins passent de longs moments de bonheur à la campagne. L’un deux, plus âgé, nourrit des idées de liberté et de départ. Splendide film sur l’amitié et la perte.
En présence du réalisateur

- Mr. and Mrs. Iyer d’Aparna Sen, dimanche 17 novembre à 16h

Au cours d’un trajet en car à travers l’Inde, une femme et son enfant voyagent aux côtés d’un jeune photographe. Ils sont de confessions différentes. Des émeutes intercommunautaires interrompent le voyage. Le chef-d’oeuvre d’Aparna Sen
En présence de la réalisatrice
Avec le soutien de l’Ambassade de l’Inde à Paris

- Soirée de clôture / Avant-première The Lunchbox de Ritesh Batra, dimanche 17 novembre à 20h

The Lunchbox

Une jeune femme délaissée tente de séduire son mari en lui préparant de délicieux lunch boxes (les « dabbawallahs », service de boîtes-repas à Bombay). Mais les repas sont livrés par erreur à un inconnu. Une relation épistolaire et culinaire démarre alors entre ces personnages rêvant d’une autre vie. Une merveille délicate et romantique.
En présence du réalisateur
En partenariat avec Happiness Distribution

- Table ronde « Les enjeux du cinéma indépendant indien contemporain », samedi 16 novembre à 18h30
Avec Aparna Sen, Umesh Kulkarni, Onir (réalisateurs) et Hubert Niogret (critique et réalisateur), animée par Amandine d’Azevedo (chargée de cours à Paris III, spécialiste du cinéma indien)

Plus d’infos sur le site du Forum des Images