LES CONTES DU ROI VIKRAM

Mar 28, 14 LES CONTES DU ROI VIKRAM
 ”Les Contes du Roi Vikram” est sorti le 14 septembre 2011 aux éditions ACTES SUD (collection BABEL). Il s’agit pour moi de la réalisation de deux rêves d’enfants : celui de mon père et le mien qui est de partager avec la plus large audience, les aventures de cet empereur fabuleux, aimé de tous les Dieux du Panthéon hindou.  En Inde,les aventures de Vikramadittan qui doit, pour tenir une promesse et sauver sa tête, résoudre les énigmes d’un démon facétieux,  sont aussi  populaires que ceux du Roi d’Ithaque. Ces histoires que mon père m’a fait découvrir enfant me transportent encore aujourd’hui loin, très loin, à une autre époque, au sein d’une Inde extraordinaire de laquelle on revient toujours encore  avec l’envie de conter. A son recueil qu’il avait publié à compte d’auteur dans les années 70, s’ajoutent mes souvenirs, mes aspirations, ma personnalité, certaines saveurs nouvelles, des personnages divers et variés, d’autres histoires dans les histoires… J’éspère de tout coeur que ces récits vous plairont”

- Noorjehan Viney

 Le livre est dispo sur Amazon et à la FNAC aussi!

Vikram

Présentation de l’éditeur Bojarajan, vénérable roi d’Ujein-la-belle, part chasser les tigres qui menacent sa ville : il s’enfonce dans la jungle, accompagné de ses hommes les plus vaillants. Au cœur de la jungle il découvre un champ de millet ; au milieu du champ un tertre ; au sommet du tertre un fauteuil ; sur le fauteuil un vieil homme à la sérénité souveraine que semble lui conférer cette place. Le roi Bojarajan a tôt fait de s’approprier le lieu magique et de l’explorer. Sous le tertre sont enfouies trente-deux marches en or ornées de trente-deux statues de femmes et conduisant à un trône d’or incrusté de pierreries. Avant que Bojarajan puisse espérer s’asseoir sur le trône, il lui faudra entendre les histoires que vont lui raconter les trente-deux statues d’or, au service du roi Vikram et destinées à le glorifier. Le récit de la jeunesse et des aventures du roi Vikram, empereur ayant fait courber l’échine à pas moins de cinquante-deux souverains, puise dans la tradition indienne luxuriance, générosité, humour, rebondissements formidables, fruits miraculeux, bestiaires fantastiques, démons contrariants et dieux bienveillants (et vice versa). Amour, conflits, magie mènent des contes enchâssés les uns dans les autres, comme le veut la tradition orientale, pour une lecture pétillante d’émotions et de découvertes. La série des contes en collection Babel (Le Lac né en une nuit et autres légendes du Viêtnam de Minh Tran Huy, Contes curieux de Praline Gay-Para, Contes des trois rives de Mourad Djebel…) propose des recueils d’histoires du patrimoine traditionnel oral passées au filtre de la sensibilité de leurs auteurs, de leur écriture singulière. Les contes de Nourjehan Viney ont la fraîcheur de l’enfance, les saveurs épicées d’un lointain Orient et provoquent un émerveillement qui se déguste à tous les âges.